top of page

Comment se ressourcer lorsque nos réservoirs se vident?

Cet article est la suite de l'article " Qu'est-ce que le ressourcement (self care) ".

Comme nous l'avons vu, nous avons trois réservoirs (imaginaires) à l'intérieur de nous et nous vidons de leur contenu tous les jours de différentes façons. Il est donc primordial de remplir ces réservoirs pour évier qu'ils se vident complètement, ou même qu'ils soient en déficit! Voici comment remplir nos réservoirs pour se ressourcer.


Comment se ressourcer lorsque nos réservoirs se vident?

Il sera toujours plus facile et rapide de remplir un réservoir quasi plein. Mais même si ton ou tes réservoirs sont dans le négatif, tu peux les remplir. Il faudra simplement un peu plus de ressourcement avant de les remplir complètement!


Mise en garde #1 - Lorsque les réservoirs sont vides et qu’on commence à les remplir, on pourrait ressentir une sorte de regain d’énergie soudain. Comme un nouveau souffle de vie. C’est parfois l’effet qu’on ressent quand on revient à 0% ou à 10%. Étant tellement habitué de fonctionner sans amour, sans énergie ou sans pouvoir/contrôle, le fait d’en avoir un peu devient #extraordinaire. Il ne faut pas se méprendre et penser que tu es de nouveau invincible! Il faut tenter de préserver ce que tu as acquis et continuer de remplir tes réservoirs. Il faut protéger le contenu de tes réservoirs!

 

Mise en garde #2 – Les conseils ci-bas sont des conseils généraux. Si tu as des #traumatismes, un sentiment de ne pas valoir la peine, de ne pas être assez (#notworthy or #notenough) il y a des fortes chances que tu discrédites certains des conseils car ils entrent en contradiction avec tes #convictions à propos de toi-même. Il en est de même pour les gens qui croient ne pas avoir le droit de dire non ou qui sont des #peoplepleaser. Si c’est ton cas, je t’encourage à en parler à ton #thérapeute ou à prendre un rendez-vous en #thérapie pour t’aider à y voir plus clair et revisiter ces #croyances à ton propos.

 

Mise en garde #3 - Est-ce que ton réservoir a un couvercle? Il sera difficile de remplir tes réservoirs s’ils sont fermés. Souvent, un réservoir aura un couvercle si tu as déjà essayé de le remplir (en demandant de l’amour, en exprimant tes besoins, en demandant du temps seul.e) mais que cela t’a été refusé à répétition ou si on a invalidé à répétition tes #demandes, tes #besoins ou tes #désirs. Tu as appris que tu #donnes, mais que tu n’as pas le droit de recevoir. Si c’est ton cas, je t’invite à considérer à faire un travail avec un #professionnel de la #santémentale!

 

 

Remplir le réservoir d’amour

Remplir un réservoir d’amour se fait de l’intérieur et non de l’extérieur. Ce que je veux dire, c’est que tu es la personne qui dois t’aimer le plus. C’est l’amour propre dont il est question ici. (Il s'agit peut-être ici de ton premier blocage, m'aimer? Comment je peux faire ça? Cela demande un travail thérapeutique et ça se fait, je te le promets). Il est toujours agréable de recevoir de l’amour de la part des autres, mais encore faut-il que notre réservoir soit capable de recevoir cet amour (ne pas avoir de couvercle sur ton réservoir).


Technique 1 : Surveiller la façon dont tu parles (de toi).  

Quand tu parles de toi, utilises des mots #positifs. Je sais que la voix dans ta tête a déjà un registre de mots te décrivant qui ne te donnent pas bonne figure. Et je sais aussi que tu as déjà cru, et tu crois encore peut-être que cette voix c’est la vérité, elle a raison. Cette voix a simplement été programmée à force de #répétitions. Plus tu dis des choses négatives à ton égard, plus la voix les répétera. Donc lorsque ces mots te viennent en tête, ou même si tu les dis, dès que tu t’en rends compte, reprends-toi. Ex : « J’aurais dû savoir qu’il allait pleuvoir aujourd’hui, je suis tellement stupide! » peut devenir «  Ahh non, j’ai pas pensé qu’il allait pleuvoir aujourd’hui, j’imagine que je vais trouver un autre moyen au lieu de rentrer à pied. » Même constat, mais un exemple qui te rabaisse, l’autre qui trouve une solution au problème. Parler en positif c'est aussi d'éviter d'utiliser le "ne pas". " Je ne suis pas capable" pourrait alors devenir " je vais essayer".

 

Technique 2 : Avoir de la compassion pour toi-même 

Tu as peut-être fait une #erreur, mais tu n’es pas un.e incapable pour autant. Tu apprends et tu as le droit de faire des #erreurs.  Tu es peut-être en retard à un rendez-vous, mais tu n’es pas une personne désorganisée pour autant. Tu as peut-être renversé un verre de lait, tu n’es pas un.e abruti.e pour autant. Le but n’est pas de te #déresponsabiliser ou de #blâmer quelqu’un d’autre. Le but est d’être plus #gentil ou #gentillee et doux/douce avec toi-même. La #perfection n’existe pas, alors pourquoi essayes-tu de te l’imposer? Peut-être que tu te l’imposes de plein gré, ou peut-être que tu as appris que tu dois être parfait.e pour mériter l’amour de quelqu’un d’autre. Dans tous les cas, tu as le droit de commencer à être moins exigent.e envers toi-même et faire preuve de #compassion. Tu a le droit de faire des erreurs, comme tout le monde! Et on a tous le droit d’apprendre de ces erreurs. En apprenant de nos erreurs, elles deviennent des #apprentissages. En apprenant, tu deviens un #élève, et tu deviens plus #sage.

 


Réservoir d’énergie

Oui, il faut utiliser de l'énergie pour être capable d'en créer. Alors il faut l'utiliser à bon escient lorsqu'on a l'impression que nos gouttes d'énergies sont comptées.


Technique 1 : Reconnaître et féliciter 

Quand tu accomplis une action, aussi minime soit-elle, prends le temps de reconnaître ce que tu viens de faire et donne toi la permission de te féliciter. Oui, la bonne vieille tape sur l’épaule. Je t’entends d’ici! Oui, tu peux te féliciter de t’être levé de ton lit ou d’avoir pris une douche si c’était difficile à faire. Tu peux aussi te féliciter quand tu as terminé un gros projet sur lequel tu as travaillé plusieurs heures. Prendre le temps de reconnaître là où tu as mis ton énergie et de voir les résultats de cette dépense d’énergie te donnera non seulement un élan d’estime et de fierté (réservoir d’amour) mais te permettra aussi de constater que tu n’as pas dépensé ton énergie pour rien. Et ça pourrait même te donner envie de recommencer! Si on reprend l’analogie de la #voiture de l'article précédent, c’est réellement un effort de devoir aller mettre de l’essence, mais c’est beaucoup moins pénible que de devoir se faire remorquer 80 kilomètres plus loin parce qu’on n’a pas voulu faire l’effort de prendre la prochaine sortie.

 

Technique 2 : Le #plaisir 

Avoir du plaisir, seul.e ou entre ami.e.s permet de refaire le plein d’énergie. Le plaisir peut-être de prendre une marche, de jouer à des jeux de société ou de cartes, d’écouter un spectacle d’humour (pas pour relaxer, mais pour rire), assister à de l’improvisation, faire partie d’un groupe de personnes qui aiment rire, une bonne discussion rafraichissante avec une personne importante dans ta vie. Le plaisir te permet de diminuer le stress. Ça te permet aussi de profiter et d’apprécier la vie tout en remplissant ton réservoir.

 

Technique 3 : les #arts et la #créativité 

Je ne te parle pas de chef d’œuvre! Je te parle de n’importe quoi qui est le moindrement artistique. Cuisiner si tu aimes ça (pas parce qu’il faut nourrir les enfants), jouer de la #musique pour la plaisir, faire de la #peinture (à numéro), du #dessin (à numéro), du diamond painting, colorier un #mandala ou simplement dessiner une multitude de formes sans but précis. Écouter ou composer de la musique ou faire de la #sculpture ou de la #poterie. Jouer avec de la pâte à modeler ou dessiner une image que tu as imprimée. L’important n’est pas que ce soit beau. Les arts stimulent davantage l'hémisphère droit de ton cerveau, et permet donc à ton hémisphère gauche (surtout en charge de la #planification, #stratégie, #organisation etc) de se reposer.

 

Technique 4 : La #nature

Que ce soit d’aller au bord ou dans l’ #eau (peu importe qu’il s’agisse d’un bord d’océan ou dans ton bain), de prendre une #marche dans la #forêt ou de t’assoir sur un rocher, de faire un #feudecamp ou profiter de la #chaleur du #soleil sur ta peau (attention aux coups de soleil), ou admirer la vue, la nature te permet de te ressourcer. Évidemment, passer deux heures dans la forêt en train d’écouter un podcast ou répondre à tes courriels du travail ne t’aideront pas. Quand on va dans la nature pour se #ressourcer, on veut s’imprégner de la nature et être dans le #momentprésent le plus possible.

 

Technique 5 : La #spiritualité

Que ce soit le silence, la méditation, le yoga ou la prière, ici la spiritualité implique d’être en union avec soi-même et l' #univers. De se #connecter avec notre #corps et notre #esprit, #mental, #énergie. Faire le vide pour mieux se retrouver. Il y a des fortes chances que ta tête commencera à penser à tout et à rien ou à ruminer. C’est normal. Dans ce cas, tu peux remarquer les pensées (la pensée de faire l’épicerie, de devoir aller travailler, de préparer les prochaines vacances) sans pour autant te laisser prendre par elles. Éventuellement ta tête n’aura plus de nouvelles pensées à amener et tu pourras faire le vide. C’est quand tu t’ennuies que tu commences à te ressourcer.

 

Réservoir de pouvoir/contrôle.

Il s’agit d’avoir un contrôle sur notre vie. Pour le remplir, il faut avec un sentiment (idéalement #réel plutôt que #perçu) d’avoir notre mot à dire, d’avoir le droit de faire des #choix et prendre des #décisions.

 

Technique 1 : s’affirmer

Étape 1 - Reconnaître et nommer 

Faire un inventaire des sphères dans ta vie où tu considères ne pas avoir assez de pouvoir/contrôle. Tu peux nommer des situations spécifiques. Par exemple, au travail, c’est très vaste. Mais, « au travail lorsque collègue A vient me parler et reste pendant 45 minutes dans le cadre de ma porte alors que j’ai du travail à faire » te permet de vraiment mettre le doigt sur une situation problématique pour toi.


Étape 2 – S’affirmer 

Trouver des façons polies et r#espectueuse d’informer collègue A que tu n’as pas autant de temps à# sacrifier dans ta journée ou que tu es occupé.e, que ce n’est pas un bon moment pour toi. Utiliser des affirmation au « je » .  En reconnaissant et en nommant tes limites (boundaries), tu reprends du pouvoir sur ta vie.

 

Technique 2 : Disque brisé 

Une fois que tu as mis tes limites, si l’autre personne ne les respecte pas, au lieu de te justifier, argumenter, te défendre, ou t’explique (JADE), tu peux simplement utiliser la technique du disque brisé. C’est-à-dire de répéter la même phrase, mot pour mot, par exemple «  J’ai du travail à faire, je n’ai pas le temps pour une conversation amicale, on se parlera plus tard ». Cela semble robotique et non naturelle, et ça fonctionne!

 

Technique 3 : Prendre le plus de décisions possible

Même si cela semble banal, prendre des #décisions te donnera de la pratique et te montrera que tu as le droit et l’aptitude aux décisions. Que veux-tu manger pour diner? À quel restaurent veux-tu aller pour ta fête? Est-ce que tu préfères qu’on se voit le matin ou l’après-midi? Souvent, la réponse par défaut sera «  je ne sais pas, qu’est-ce que tu veux toi? ». En prenant l’habitude de te poser réellement la question «  qu’est-ce que je veux/préfère » tu t’ouvres au monde des choix.

 

Technique 4 : Adapter son vocabulaire

Si tu as tendance à dire : « je dois » et « il faut » dans presque chaque phrase, tu es en train de donner ton pouvoir à je-ne-sais-qui. Tu as le choix. Utilise un langage qui reconnaît ton #droit à avoir des #choix.  « Je dois aller travailler ». Vraiment? Tu n’es pas obligé d’aller travailler. Plein de personne ne vont pas travailler. Tu choisis d’aller travailler parce que tu veux les avantages du travail ou parce que tu ne veux pas les conséquences de ne pas travailler. Dans les deux cas, tu choisis d’aller travailler ou non. C’est la même chose avec les #corvées ménagères, et même les soins des enfants. Tu n’es pas obligé d’être un bon parent. Plein de parents ont choisi de ne pas répondre adéquatement aux #besoins de leurs #enfants. Tu choisi d’être un bon parent parce que tu veux les avantages que cela procure (tant pour toi que pour ton enfant) et/ou tu veux éviter les #conséquences d’être un mauvais parent (tant pour toi que pour ton enfant). Alors au lieu de dire « je dois »  ou « il faut » essaye de dire «  je choisi », « je veux », « je préfère ». Tu verras que la vie sera moins lourde et donc plus agréable.

 


Voici un résumé en image





Prendre soin de soi demande un travail constant. Tu es la meilleure chose et la personne la plus importante dans ta vie. Si tu ne te ressource pas, personne ne pourra le faire à ta place. Si tu laisses tes réservoirs se vider, trop vide et trop longtemps, c’est toi qui aura besoin d’un congé de maladie. Mais il n'y a pas de congé maladie pour la vie, la famille et les tâches ménagères. Plus tu attends, plus tu trouveras cela difficile. Il n'est jamais trop tard pour commencer à prendre #soindetoi et t’assurer que tu es la #meilleure #version de toi-même. Pour les personnes que tu aimes. Mais surtout pour toi!


Jessica Bastonnais MSW, RSW, MSS, TS

 

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page